La vision du directeur fiscal Itw de Stéphane Mayencon, AG2R La Mondiale

mayencon

Stéphane MAYENCON
Directeur Adjoint – Pôle fiscal
Direction juridique et fiscale
AG2R La Mondiale

 

Boris Massoutier, responsable des départements Fiscalité et Gestion de patrimoine – EFE : quelles sont les grandes problématiques des Directions fiscales ?

Dans un environnement législatif et réglementaire très mouvant, que ce soit au niveau national comme international, une Direction fiscale doit fortement s’engager sur l’état des risques fiscaux, voire pénaux et en tirer toutes les conséquences en termes d’information et de sensibilisation des directions partenaires. Ces risques doivent également être appréhendés en terme de pilotage en collaboration étroite avec les directions financières.

Boris Massoutier: comment analysez-vous l’évolution des missions de la Direction fiscale dans le domaine des Assurances ?

Selon moi, deux points significatifs sont à souligner. Le premier est lié à l’entrée en fiscalité des Institutions de prévoyance et mutuelles d’assurances relevant du Livre II du Code la Mutualité au 1er janvier 2012, qui a, et qui va nécessiter de prendre en compte des considérations fiscales au quotidien et, de ce fait, de sensibiliser les différents acteurs en interne.

Le second point est lié à “Solvency II“, réforme réglementaire du Monde de l’assurance dont les impacts fiscaux seront l’une des composantes potentielles.

Boris Massoutier: qu’attendez-vous d’un bon juriste fiscaliste ?

Un bon fiscaliste, doit, selon moi, tout d’abord bien maîtriser les aspects techniques d’une fiscalité assurantielle souvent particulière et disposer également de bonnes connaissances juridiques dans certaines matières (droit civil, droit immobilier, etc..) mais surtout insérer son analyse technique dans une réfexion globale qui intégrera la dimension économique, financière, voire politique d’un groupe d’assurance.

 

Laisser un commentaire